Birdy Nam Nam @ Musée du Louvre


It’s kind of ironic the Musée du Louvre just presented an event, «Duos Ephémères» featuring French turntabilists Birdy Nam Nam (BNN) spinning electrobeats to a choice selection of silent-era films dedicated to smoking and cigarettes. Then, again, this is France, right ? Meaning folks here are totally indifferent to the MPAA’s recent decision to clamp down on its ratings of all films depicting « pervasive smoking ».* The rare Louvre event unintentionally flouted Hollywood political correctness in a way only the French can.

C’est un peu ironique que le Musée du Louvre vienne tout juste de présenter son dernier « Duos Ephémères » . Cette fois-ci, les DJs français de Birdy Nam Nam (BNN) tournaient des electorbeats pour accompagner une sélection de choix du cinéma muet consacré à la cigarette et tous ses associés. Ne sommes-nous pas en France? Donc les gens sont complètement indifférents que le MPAA (l’équivalent du CSA) vienne de durcir leurs critères sur leurs systèmes de classement des films dépeignant des personnages-fumeurs très nombreux. L’événement rarissime au Musée a involontairement fait fi à la rectitude politique hollywoodienne comme on pouvait s’y attendre des français.

Given this context, part of the fun was watching these films made well before the MPAA and its precursor the Hays Production Code of 1933, which forbade this and other types of « immoral behavior » including interraccial love, childbirth, and drug & alcohol consumption. Although unbilled as such, these « pre-code » films, set to an anachronistic urban tempo by the 4 DJ collective, added levity to the whole no smoking debate by lampooning smokers and non-smokers alike.

Vu le contexte, l’ironie venait du fait que les films avaient été produits bien avant le MPAA et son précurseur le code Hays de 1933, intérdisant ce genre de « comportement immoral » ainsi que bien d’autres comme les scènes d’amour entre les noirs et les blancs, l’accouchement, et la consommation de l’alcool et des stupéfiants. Bien que les films n’aient pas été promus comme tels, avec une musique urbaine anachorétique, la présentation a injecté un peu de légerté au débat actuel sur l’anti-tabagisme en brocardant les fumeurs et les non-fumeurs de la même manière.

The music almost seemed secondary to the often hilarious images of tobacco use by children and animals. I am still reeling from seeing the 1913 Gaumont film «Bout de Zan et le cigare » by Louis Feuillade in which a boy gets sick after a few too many tokes on , um, a cigar (and in the days when I wonder if there were stand-ins used). BNN, though, really found their groove during the American film « Feet of Mud » by Harry Edwards, depicting classic Chinatown opium den scenes from the roaring twenties.

Parfois la musique semblait secondaire aux images souvent hilarantes d’enfants et d’animaux fumant des cigarettes. Je ne m’en revenais pas après avoir vu le film de Gaumont de 1913 « Bout de Zab et le cigare » de Louis Feuillade. Après avoir fumé ce qui ressemblait à un cigare, un jeune garçon tombe malade par l’effet d’une bouffée de tabac (à une époque où je doute que des cascadeurs avaient été employés). BNN, cependant, ont vraiment trouvé leur rythme lors du film américain « Feet of Mud » de Harry Edwards qui dépeignait des scènes classiques des fumeries d’opium à Chinatown dans la folie des années vingt.

The Louvre outdid itself with the event, in what was probably the largest assembly of non-tourists under 35 there in a long time. Bummer the next such « Duos Ephémères » on the theme of borders won’t be until November 30 !!!

Le Louvre s’est surpassé pour cet événement, avec le regroupement probablement le plus grands de non-touristes ayant moins de 35 ans depuis longtemps. Punaise que le prochain « Duos Ephémères », sur le thème des frontières, n’aura pas lieu avant le 30 novembre !!!

Princess Nicotine (see above) by J. Stuart Blackton in 1909 was among the films shown at the Louvre. Princess Nicotine (voir ci-dessus) de J. Stuart Blackton en 1909 était parmi les films projetés au Louvre.

* Puffing Away That PG Rating , (May 10, 2007 article from the NY Times on the MPAA’s new stance on smoking.)

Leave a comment

Filed under 10 euros, Birdy Nam Nam, Cigarettes, Comedy / Comédie, DJs, Duos Ephémères, Film / Cinéma, MPAA/ CSA, Musée du Louvre, Music / Musique, Paris Museums/ Musées de Paris, Princess Nicotine, Silent Film/ Cinéma muet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s