Category Archives: French Song / Variété Française

Paris Underground VIP: YELLE


Après une tournée nord-américaine d’un grand succès cet automne, Yelle devient une nouvelle icône de la mode et chanteuse que même les anglophones apprécient (souvent sans tout comprendre de ce qu’elle chante). Je lui ai demandé quelques questions lors de sa tournée mondiale où elle devient une sensation internationale certifiée.yelle_1

After a super succeessful North American Tour this fall, Yelle is quickly becoming a new French fashion icon and singer that even English-speaking audiences are noticing (often without understanding all of the words). I asked Yelle a few questions as she tours the world becoming a certified international sensation.

1. Malgré certaines tendances, vous chantez en français. Est-ce que vous voyez une barrière linguistique avec votre public?
Je n’ai pas l’impression que le fait de chanter en français nous pose des problèmes pour nous exporter à l’étranger. Bien sûr le public ne comprend pas toujours ce que l’on chante. On utilise certains clichés français que les gens comprennent et puis certains fans cherchent des traductions sur le net!

Despite certain trends you sing in French. Have you noticed a language barrier with your audiences ?
I don’t have the impression that singing in French has posed a problem to exportation of our music overseas. Of course the audience doesn’t understand what we are singing. We use French clichés that people tend to understand and then some fans look for translations online.

2. Avec qui aimerez-vous chanter et collaborer dans l’avenir?
Je suis très fan de Dépêche Mode alors pourquoi pas avec Dave Gahan. J’aime beaucoup Gonzales egalement et ça serait un honneur de travailler avec lui.

With whom would you like to sing and collaborate with in the future ?
I am a big fan of Depeche Mode so why not with Dave Gahan. I really like Gonzales also and it would be an honor to work with him.yelle_4

3. Comme vous êtes en tournée internationale, quelle langue (à part le français) Aimeriez-vous chanter ? Pourquoi?
J’adore parler anglais même si ma grammaire et mon accent laisse un peu à désirer alors chanter en anglais pourquoi pas? mais j’aime le fait qu’on puisse chanter en français et tourner autant à l’étranger et j’ai envie de garder cette particularité, je pense que notre public aime cela aussi chez nous.

Since you are currently touring internationally, what language (besides French) Would you like to sing in and why ?
I love speaking English even if my grammar and accent might leave a bit to be desired. So singing in English, why not ? But, I like being able to sing in French and tour as much as we do overseas. I want to keep that distinction. I think our audience likes that about us as well.

4. Votre CD est rempli des sons rétro des années 80. Quelles sont le artistes de cette époque qui vous ont influencé?
Je suis très fan de Lio, Chamfort, Elie et Jacno, mais aussi Gotainer.En fait j’aime le son de l’époque en général et le fait que l’on pouvait expérimenter plein de choses dans les sonorités. Plein de fantaisie autant dans la musique que dans les textes.

Your CD is filled with retro sounds from the 80s. Which artists from that time influenced you ?
I am a big fan of Lio, Chamfort, Elie et Janco, but also Gotainer. In fact, I like the sound of the entire era in general and the fact that you could experiment with lots of things in the tones, with lots of imagination in the music as well as in the lyrics.

5. Grâce à Myspace, vous avez eu beaucoup de succès. Est-il toujours possible de passer par Myspace pour se faire découvrir?yelle_21
Je pense que Myspace reste un lieu de ressource pour les Directeurs Artistiques en recherche de nouveaux talents et puis cela reste un moyen de faire découvrir sa musique au public avant tout en France et à l’étranger!

Thanks to Myspace you have had much success. Do you think it’s still possible to go there and get discovered ?
I think that MySpace remains a resource for A&R executives looking for new talent and is still a great way to get one’s music discovered above all in France and overseas.

6 Comments

Filed under Current Event / Actualité, Electronica, Fashion / Mode, French Song / Variété Française, sexy French music, Yelle

5: Majiker

majiker1Having heard about Majiker and his success working with Camille, Melissa Laveaux and Maya Barsony, I was curious to find out what made this gifted musician/producer tick. On the spur of the moment, I sent him five questions asking if he might have time to answer them from me, a total stranger. Much to my surprise, he responded a day later with some thoughtful responses about his latest projects.

Ayant entendu parler du Majiker et son succès avec Camille, Melissa Laveaux et Maya Barsony, J’étais curieuse de savoir ce qui motivait ce musicien-producteur doué. Sur un coup de tête, je lui ai envoyé cinq questions à répondre à une inconnue totale, moi. Quelle bonne surprise, il m’a répondu un jour plus tard avec des réponses réfléchies sur ses projets actuels.

1. Your sounds seem very percussive and onomatopaeic. What kinds of sounds inspire you to make music from them?
Tes sons sont très percutants et onomatopéiques. Quels genres de sons t’ inspirent pour faire de la musique
?

I have performed as a percussionist in many varied contexts, and I’m increasingly fascinated by rhythm, and the relationship between ‘groove’ and the spoken word. This comes from a curiosity for foreign languages and exploring the relationship between a language and it’s music, especially folk and popular music. For example, I’m sure that the melodious and catchy pop music which Sweden is famous for has a link with their melodic and bouncy language intonation.

J’ai joué en tant que percussioniste dans des contextes variés. Je suis de plus en plus fasciné par le rhythme et la relation entre le « groove » et la parole. Cela vient d’une curiosité pour des langues étrangères et de l’exploration entre une langue et sa musique surtout la folk et la musique populaire. Par exemple, Je suis sur que la chanson suèdoise à la fois mélodieuse et entraînante pour laquelle la Suède est reconnue est liée à l’intonation mélodique et rebondissante de la langue.

2. How long have you been working in music and what was your big break?
Depuis combien de temps travailles-tu dans la musique et quand as-tu eu de la veine ?

I have always made music and started recording and producing seriously from the age of about 15. I don’t believe in ‘big breaks’. Everything I have experienced in life and in my work has informed and shaped my artistic path. It was years of hard work refining my craft that led to the enormous commercial success of Camille’s album ‘Le Fil’ which I produced with her. It was wonderful how that project resonated with the audience in France and abroad.

majiker3J’ai toujours fait de la musique et ai commencé à l’enregistrer et la produire serieusement depuis l’âge de 15 ans. Je ne crois pas au concept du « déclic ». Tout ce que j’ai vécu dans ma vie et mon travail a informé et formé mon chemin artistique. Ce sont des années de travail et de raffinment de mon métier qui ont mené au grand succès commercial de l’album de Camille, Le Fil que j’ai produit avec elle. C’était génial de voir le projet retentir avec le public français et étranger.

3. You seem to work exclusively with female singers, what is your attraction to the female voice?
Tu sembles à travailler exclusivement avec des chanteuses, qu’est-ce qui t’attire à la voix féminine ?

I’m not sure, and I don’t want to analyse it too much! I’ve just always preferred the female voice, even from a very young age. However, I have worked with male vocalists, notably Sacha (Bernardson) whose debut album ‘Lave Tes Oiseaux’ which I produced was released last week. Although I must admit that it was partly the ambiguous nature of his vocals, which sometimes sound quasi-female, that attracted me to his work. On a deeper level, I guess there must be something about female vocal expression that is fascinating for me.

Je ne suis pas sur, et ne voudrais pas trop l’analyser ! J’ai juste toujours préferré la voix féminine, depuis même un tres jeune âge. Cependent, j’ai travaillé avec des chanteurs, notamment Sacha (Berdardson) , dont j’ai produit son premier album « Lave tes Oiseaux » ( « Wash Your Birds ») qui est sorti la semaine dernière. Bien que, j’avoue que ça soit due à l’ambiguïté de sa voix, ce qui donne un son quasi-féminin et attirant. Plus profondément, je pense qu’il doit y avoir un certain je ne sais quoi dans l’expression vocale féminine qui me fascine.

4. What can you tell us about your personal project: Body Piano Machine?
Pourrais-tu nous éxpliquer ton projet personnel : Body, Piano, Machine ?

It started as a virtually instrumental album, born from my desire to combine elements from those three instruments: the human body, the acoustic piano and my Yamaha PSS 270, a child’s keyboard that my
brother owned when we were kids. As the tracks developed I started to write melodies, some of which I sang myself, some of which I developed and recorded with guest female singers such as Camille, Maya Barsony and China Moses. I am currently negotiating the contract to release the album and it should be available around March 2009.

Recently I have been performing a very special show based on these songs to go hand in hand with the album. With my on-stage collaborator Benedicte Le Lay we present a colourful, joyful and evocative mixture
of theatre, dance and visual art, with a large chunk of cheeky pop fun to entertain and intrigue the audience! The next shows in Paris are on 27th November and 11th December 2008 at Le Sentier Des Halles (the
shows start at precisely 20h00). Make sure to catch it, as these are the only shows we have planned for the time being.

Tout a commencé comme un album quasiment tout instrumental, conçu de mon désir de mélanger des éléments des trois instruments : le corps humain, le piano acoustique, et mon Yamaha PSS 270, un clavier pour enfants ayant apartenu à mon frère pendant notre enfance. En developpant des morceaux, j’ai commencé à écrire des mélodies dont j’ai interpreté quelques-unes moi-même et d’autres j’ai developpé et enregistré avec des invitées telles que Camille, Maya Barsony et China Moses. Actuellement, je négocie un contrat pour sortir un album qui devrait être disponible aux alentours de mars 2009.

Récemment, je me suis mis à interpréter un show très spécial tiré de ces chansons qui correspond à l’album. Avec mon collaborateur de scène, Benedicte Le Lay, nous présentons un beau mélange de théâtre, danse et d’art visuel, plein de couleur et de joie, avec une grosse partie de pop culotté pout divertir et intriguer le public ! Nos prochains concerts à Paris sont le 27 Novembre et le 11 Decembre 2008 à Sentier des Halles à 20h précises. Ne les ratez pas, comme ce sont les seuls concerts prévus pour le moment.

5. What about Paris makes it a great home base for your life and music compared to London?
Pourquoi as-tu choisi de te baser à Paris plutôt qu’a Londres pour ta vie et ton travail ?

I have never lived in London so I can’t compare. I come from Birmingham, which is not famed for being the centre of the music industry! I found it difficult to get things going in Birmingham, and in Paris I find I have a few more openings because of all the hard work with did on tour with Camille and promoting ‘Le Fil. I plan to
launch my album in France and in the UK (not necessarily at the same time!) so I’ll be able to compare more easily once I’ve experienced both sides of the channel. I must say however that the times we have performed in London with Camille were truly astounding. The audience is very enthusiastic for our work over there.

Je n’ai jamais vécu à Londres donc je ne peux pas les comparer. Je suis de Birmingham, une ville peu connue pour la musique !. J’ai trouvé qu’il etait difficile de démarrer la bas et à Paris , par contre, c’était plus facile avec un peu plus d’ouvertures grâce à tout mon travail en tournée avec Camille pour vanter Le Fil. Je me prépare à lancer mon album en France et au Royaume Uni (pas forcément en même temps !) donc, Je pourrais les comparer plus facilement une fois que j’aurais vécu des deux côtés de la manche. Je tiens à dire que les show avec Camille à Londres étaient vraiment abasourdissants. Le public était très enthousiaste pour notre projet là bas.

3 Comments

Filed under Camille, China Bridgewater Moses, Current Event / Actualité, Experimental, French Song / Variété Française, Majiker, Mélissa Laveaux, Music / Musique

5: Djeuhdjoah

djdj_lr

Djeuhdjoah, chansonnier “à vocation intérsidérale” vient de signer chez Source etc., la maison de disque de son pote et collaborateur Ours, l’uber-populaire, Yelle et l’artiste émergeant, Herman Dune. J’ai eu le plaisir de lui poser quelques questions et entendre ses réponses avec esprit sur sa musique et ses inspirations.

Djeuhdjoah, a self-described “interstellar singer songwriter”, just signed with Source etc., the label made famous by his friend and collaborator Ours, super popular Yelle and up and coming Herman Dune. I had the pleasureto ask him a few questions and get some very witty responses on his music and inspiration.

1. Comment définis-tu que “la chanson afropéenne à vocation intersidérale” ?
How do you define “Afropean Intergalactic Song” ?

“La chanson afropéenne à vocation intersidérale” est comme son nom l’indique, intercontinentale et particulièrement appelée à siéger entre les astres, au delà des désastres mais ceci, son nom ne l’indiquait pas. En fait, je suis né à Paris de parents camerounais, mélomanes et érudits, ai grandi au Sénégal entre 4 et 13 ans puis, suis venu en France à 13 ans et des poussières, en pension, à partir du Lycée…J’attendais ce nouveau départ avec une lueur dans le coeur et ai déchanté quand le mal du pays, de la famille s’est fait ressentir, la musique et la littérature étaient mon réconfort et j’inclus dans la littérature les longues lettres que m’écrivaient ma mère…Petit à petit je me suis adapté et ai développé cette faculté de facto…A cheval entre deux cultures, je reste en selle, galope, trotte ou reste au pas, à l’envie vers je ne sais où en chants dits ou en dires chantés, qu’en dire ?….chantier. Entre les astres ?!?

« Afropean Intergalactic Song » is as its name would suggest, intercontinental and particularly named to be situated among the stars (beyond certain calamities, but this is not indicated by its name). Actually, I was born in Paris to Cameroonian parents who were music loving and scholarly ; Grew up in Senegal between a ages 4 and 13, then came to France at bout age 13 for boarding school in high school. I awaited this fresh start with a gleam in my heart and was disillusioned by homesickness, and missing my family. Music and literature were my refuge. I also include my mother’s long letters to me as literature. Little by little, I readjusted myself and developed this skill myself. Riding between two cultures, I remain in the saddle, galopping, trotting, with the desire to go somewhere, not sure where, in spoken melodies or melodies sspoken, What about that ? A workshop? In the stars ?

2. Malgré certaines tendances, tu chantes en français plus qu’anglais. Pourquoi ?
Despite certain trends, you sing in French more than English. Why ?


Chanter en français ?…car c’est ma langue maternelle, ceci dit tu as raison de dire “plus” car je ne m’interdis pas de chanter en anglais voire en douala et plus car affinités malgré les fautes de syntaxe.
Chanter en charabia m’intéresse aussi, on est juste moins compris…Aimant comprendre, j’aimerais être compris d’où l’usage plus fréquent dans mes chansons d’une langue que je chéris, que j’aime tordre, dont je saisis les nuances, les danses…J’aime aussi mixer différentes langues dans une même ritournelle, ça ouvre des possibles. C’est drôle parce que Mathieu Boogaerts dont je suis la carrière discographique et qui est pour beaucoup sans le savoir, dans la démarche que j’entreprends en tant que chansonnier, a sorti il y a moins d’un mois l’album ” I love you ” où il chante dans un franglais des plus pleasing, that’s my thing.

Singing in French ? Because its my mother tongue. That said, you’re right to say « more » because I don’t forbid myself from English or Duala or other languages because of certain affinities despite the syntax errors. Singing in gibberish interests me too, you are just less understood. Appreciating comprehension, I like being understood from frequent use in my songs from a language I cherish, that I like twisiting, and which I can capture the nuances, the dances…I also like to mix different languages in the same song, it opens up possibilities. It’s funny because Mathieu Boogaerts, whose musical career I follow (and who like for many without knowing) has the same approach I am undertaking as an artist, came out with an album « I Love You » where he sings in a very nice franglais. That’s my thing.

3. Récemment, tu a été signé par Source etc. Publishing. Avec ce contrat sera-t-il un album solo Djeuhdjoah dans les bacs bientôt ? Si oui,pourrais tu nous parler de ce disque et de quoi nous devons nous attendre ?
Recently you were signed by Source etc. Publishing. With this contract, will there be a solo album in stores soon ? If yes, could you let us know what we can expect from the album ?
djdj_am

En principe, contractuellement, on devrait s’attendre à deux albums de Djeuhdjoah d’ici 2011. Time will tell…En fait, n’ayant jamais sorti d’album, je travaille sur ce premier disque depuis que je fais des chansons, ça prend forme…A venir. A quoi peut-on s’attendre ? A de l’inattendu forcément, c’est ce qui est cool pour une première sortie et me connaissant je risque, artistiquement, de garder ce “Je m’en foutisme” à l’égard de ce que l’on attend de moi, artistiquement. C’est drôle car la semaine dernière à l’ after show de Keziah Jones, un gars que je connais pour l’avoir croisé chez une amie qui m’est chère tentait de me mettre la pression sur ma première sortie discographique du style, je t’attends de pied ferme en précisant qu’il se foutait des machines qui roulent, en gros les artistes qui marchent, ce qui l’intéresse c’est de voir émerger de nouvelles têtes et comme elles émergent…Il m’a fait penser à un prédateur amateur de chair fraîche kleenex, j’ai ri.

Theoretically, there should be two Djeuhdjoah album between now and 2011. Time will tell. Actually, having never put out an album, I am working on this first one since I started writing songs and that’s starting to take shape…more to come. What to expect ? The unexpected, obviously ; That’s what is cool about a first release and knowing myself and what I can do ; I’ll probably keep a certain amount of an « I don’t give a damn » attitude regarding what is expected of me artistically. It’s funny that last week at Keziah Jones’after show, a guy that I know having crossed paths with at a dear friend’s house tried to put pressure on me for this first release. Like, I am expecting it « NOW !» specifying he could care less about the backstory, (basically only artists who succeed are all that interested him, and seeing new faces emerge and how they do it). He made me think of an amateur predator of fresh meat; I laughed

4. Après 18 mois de présidence de Nicolas Sarkozy, as-tu remarqué son effet sur l’industrie culturelle?
After 18 months of the Sarkozy administration, have you noticed his effect on the cultural industry?

Il ne me semble pas que Nicolas Sarkozy ait pondu quelque oeuvre artistique depuis son accession à la plus haute marche de l’état français, en ce qui concerne l’industrie culturelle, seule sa daisy s’en est chargé…Sinon, j’aime bien ( à voir de toute urgence sur Youtube) sa version de “La fièvre” de NTM au JT de Claire Chazal…parodie certifiée…J’aime bien ses pas de danses aussi, ce mouvement est pour le plus grand bonheur imitable à souhait, un président qui promeut le break dans la deuxième patrie du HiP HoP, c’est notable…Autre chose, il n’en est pas à l’origine mais mettons-le à son actif même s’il aimerait la voir disparaître des étals, la poupée vaudou à piquer à son effigie est une belle réussite. Plus sérieusement, son effet sur l’industrie culturelle m’importe peu mais je me renseigne…D’ailleurs sa volonté de “punir” les usagers d’internet qui téléchargent illégalement me semble une prise du problème par un bout louche, le but si je ne m’abuse est de rétribuer les auteurs, ça c’est louable et c’est peut être la cible qu’une politique culturelle devrait avoir….Encore une fois ce qui est mis en avant est la répression, au détriment de l’éducation et de la responsabilisation, ça me chagrine mais je garde la pêche.

It seems to me that Sarkozy has not laid out a creative work since his acension to the highest level of the French government. Regarding the cultural industry, only his wife handles that. Otherwise, I really like (a must-see You tube video) his version of « La Fièvre » of NTM on the evening news of Claire Chazal…a certifiable parody… I also like his dance steps ; this movement is actually imitable upon request for your pleasure. A president that promotes « the break » in the second largest nation of Hip Hop is notable ! Another thing, although he didn’t start it, let’s attribute it to him even if he would like to see it go , that voodoo doll made in his image. What a great success ! Seriously , though his effect on the cultural industry does not offer much for me, I am informing myself though… Moreover, his will to punish internet users who illegally download seems to approach the problem from the wrong end. The goal, if I am not mistaken, is to pay authors, is comendable, and perhaps the target that a cultural policy should have. Once again what is prioritized is repression to the detriment of education and accountability. It embarasses me, but I am still optimistic.

djdj_ours5. Avec quel interprète aimerais-tu chanter bientôt?
With which singer would you like to sing with soon ?

Avec ceux avec qui je chanterai ! Au gré des rencontres, du vent, de la route…mais pour la route j’en cite quelques uns dont certains avec qui je chante déjà mais je les cite parce que j’aimerai que cela se poursuive ou se reproduise….Kadja Nsé, ma mie…Lt Nicholson…OursZahra Hindi…ça me plairait de chanter avec Melissa Laveaux dont l’album chez No Format est un régal, je suis aussi ouvert à l’interprétation de textes d’autres auteurs malgré le fait que je le sois aussi mais c’est si agréable de pouvoir s’asseoir dessus pour donner vie aux mots d’autres inversement je suis disposé à écrire pour d’autres artistes, c’est ouvert, tout vert, d’espoir…tous vers du mieux, juste un voeu en guise de ponctuation finale à cette interview à laquelle j’ai pris plaisir à répondre. Merci Alva. J’ai tenté au mieux.

With those I will sing with ! By meeting people, the wind , the road, but for the road, I’ll cite some with whom I already sing but I mention them because I would like to pursue it or do it again…Kadja Nsé, my ladylove, Lt. Nicholson…OursZahra Hindi…I would love to sing with Melissa Laveaux whose album with No Format is a real treat. I am also open to doing covers even though I am a songwriter. It’s nice to be able to sit down to give life to words by others inversally. I am inclined to write for other artists, it’s wide open, optomistic. Everything is getting better. Just a wish in the guise of a final note to this interview, which I took great pleasure in responding. Thank you, Alva. I tried my best.

1 Comment

Filed under Current Event / Actualité, Djeuhdjoah, Folk-Acoustic / Folk-Acoustique, French Song / Variété Française, Mélissa Laveaux, Music / Musique, Nicolas Sarkozy, Ours le chanteur, sexy French music

Tsinda @ Le Vieux Léon

Last Friday, I attended Tsinda Dia Massengo’s show at the charming bistrot near Les Halles. Having collaborated with some of my favorite musicians around Paris (DJ Julien Lebrun, Ours and DjeuhDjoah) in the past, I was sure his live performance would be worthwhile.

Vendredi dernier, j’ai assisté au concert de Tsinda Dia Massengo
dans un bistrot charmant près des Halles. Comme il avait collaboré avec quelques-uns de mes musiciens préférés de Paris (DJ Julien Lebrun et DjeuhDjoah) dans le passé, j’étais sure que son show live en vaudrait la peine.

Although the audience seemed to take its time arriving, Tsinda seemed to take it in stride with his quick witted quips to the audience about the show and music. The three piece band made up of an electric guitarist, a saxophonist and Tsinda playing an acoustic guitar and percussion showed potential to be a strong Folk acoustic band with tender lyrics inspired most often by the opposite sex. Pretty girls seemed to be his a very apparent weakness as he improvised several instances of flirting into the show. This almost detracted from an otherwise loose jam session style performance, and yet could have gone much further performance-wise on the same themes.

Bien que le public semblait prendre son temps à arriver, Tsinda a bien prouvé son sens de l’humour en faisant des mots d’esprit inspirés par le concert et sa musique. Son trio comprend un guitariste électrique, et un saxophoniste alto ténor ainsi que lui sur la guitare et les percussions. Dans l’ensemble leur potentiel était prometteur, tout en s’inspirant souvent d’ histoires d’amour et notamment de femmes. Trop draguer les jolies filles était presque le seul défaut de ses improvisations au cours du concert au style jam-session décontracté.

Tsinda will be recording an idependently produced album in time for the fall when he’ll have more shows and a bigger band. Doing so will most likely help tighten up the loose edges of Friday night’s show and help elevate Tsinda’s musical profile on the Afropean folk acoustic sphere now made popular by Spleen and Tété.

Tsinda s’apprête à enregistrer son propre album indépendent pour la rentrée et compte jouer plus souvent avec d’avantage de musiciens. Ce qui , à mon avis, l’ aiderait à peaufiner les éléments encore trop crus de son show de vendredi, et a le placer musicalement à la hauteur de la scène Afropéene folk acoustique tels que les chefs de files Spleen et Tété.

1 Comment

Filed under Cheap drinks/ Cocktails pas chers, DJ Julien Lebrun, Djeuhdjoah, Folk-Acoustic / Folk-Acoustique, French Song / Variété Française, Le Vieux Léon, Music / Musique, Music venues / Les salles de concert, Ours le chanteur, sexy French music, Spleen, Tsinda

Ji Mob & ses invités/Ji Mob & guests @ New Morning

At first glance, a flutist leading a band seemed unimaginable to me in my myopic view of popular music. Seeing Ji-Mob (aka Jérome Drû)Tuesday changed this misconception by his changing genres effortlessly keeping a full audience at New Morning on its feet to keep up with the full-force sound of rock, jazz, funk, and experimental orchestrations.

A premiere vue, un flutiste en tant que chef d’orchestre me paraît inconcevable par ma myopie sur la musique populaire. Apres avoir entendu Ji-Mob (alias Jérome Drû)mardi soir j’ai change d’avis sur cette possibilité alors que son aisance à jouer plusiers genres a été ovationée par le public , grace à ses compositions à la fois rock, jazz et experimental.

Frankly the orchestrations that took about a minute to find its place. Starting off with compositions that were more jazz/ funk oriented.
However, with the dynamisme of invited guests Sandra Nkake, Karl the Voice and Allonymous on vocals those compositions were pretty straightforward. However when invited guest Stephane Belmondo a trumpet player who also delivers playing conch shells, you knew the show might head into uncharted territory. During the transitional movement that leaned on the more instrumental side, even Ji-mob would tear apart his flute and play withboth parts detached. He joined the scat dance by also adding vocals to the uncategorizable music bolstered by his team of vocalists.

A vrai dire, les orchestrations ont prit un moment pour trouver leur niche. Cependant avec la vitalité des chanteurs invités Sandra Nkake
, Karl the Voice et Allonymous , les premieres œuvres étaient des compositions de jazz/funk dont le rythme on connais tous. Pourtant lorsque l’invité le bugliste Stephane Belmondo est entré sur scène et a joué même des molluscs de conque, il devient evident que leur ligne de mire allait vers du terrain inconnu. Pendant ce mouvement transitionel plus instrumental, même Ji Mob a dechiré sa propre flute pour jouer les deux parties détachées. Il a aussi participé à la danse de scat en ajoutant des chœurs à la musique hors-catégorie renforcée par son équipe de choristes.

The show lasted almost 3 hours at the end of which the audience was on its feet as they witnessed the mantra finale of « Power to the People » that seemed so dynamic the show could’ve continued into the wee hours. All in all, I have new respect for the RUN DMC t-shirted Ji-mob and the impressive power he weilds with a possibly underrated instrument in pop music.

Le concert a duré presque 3 heures où à la fin le public etait debout en assisstant au mantra de la finale « Power to the People » dont les musiciens sembleaient prêt à continuer encore jusq’a l’aube avec leur peche sur scène. En somme, je garde un nouveau respect pour Ji Mob sappé en t-shirt de Run DMC et son pouvoir excercé par un instrument sous-estimé dans la musique populaire.

Ji-mob will be touring around Europe in support of his new album Power To The People, out on Comet Records.
Ji-Mob sera en tournée en Europe pour soutenir la vente de son nouvel album, Power To The Peopl, disponible sur Comet Records.

2 Comments

Filed under 10 euros, Allonymous, Current Event / Actualité, Electro-Soul, Experimental, French Song / Variété Française, Funk, Jazz, Ji Mob, Karl the Voice, New Morning, Sandra Nkake, sexy French music

Rony @ L’Opus Café

With a mop of kinky curly hair, soul funk singer, Rony would be better compared to a fun-loving Jamiroquai than a slick and smooth Keith Sweat or R. Kelly ; At his Satruday night show, he and his band the 7 Sonics together for their second Soulissme branded soirée could have easily been mistaken for skateboarders or urban surfers with their down to earth style perfect for cooling down after a hot summer’s day. Singing mostly in French Rony, is one of the few on the Soul/ funk circuit to insist French can be just as soulful as English when performing.

Avec sa tignasse crépue kinky, le chanteur de néo soul/funk, Rony, ressemblerait d’avantage à un Jamiroquai bien animé qu’au hyper soigné Keith Sweat ou à R. Kelly. À son concert samedi soir, Rony et son groupe le 7 Sonics, rassemblés pour leur 2e soirée marquée Soulissime, auraient pu passé pour une équipe de skateboardeurs ou de surfeurs urbains avec leur style décontracté, tout juste ce qui nous faillait pour nous rafraîchir par une belle une soirée estivale.

Slam poet, Saury Saul freestyled lifteing parts of Gil Scot Heron’s “The Revolution Will Not Be Televised” and got the crowd going on themes of the world’s current woes on an upbeat tip. This nicely segued into Rony’s introduction and the band taking their places on stage to formally start the show. With guests like Oncle Ben and Lisa Spada, Rony easily found his groove. Staying true to his principles, English was only sung on cover tunes by the likes of Marvin Gaye and Bill Withers, which did them each justice.

Le poète slam Saury Saul a freestylé en s’inspirant de “The Revolution Will Not Be Televised.” par Gil Scott Heron, en évoquant les malheurs du monde actuel avec une musique chaloupée. Après cette ouverture, nous sommes introduits à Rony et son groupe qui débutent le concert. Avec des invités tels que l’Oncle Ben et Lisa Spada, Rony a facilement trouve son groove. Fidel a ses principes, il ne chantait en anglais que les reprises de Marvin Gaye et de Bill Withers (tout en leur rendant justice).

While this ongoing debate on singing in French and English and still maintaining French Song cred is never-ending, Rony ‘s contribution makes a good case that yes French soul can be just as fun as Jamie Lidell without being smarmy like contemporary top 40 US soul and R& B. His original songs, were upbeat, flavorfull ditties that evoked Paris city-living. Many of the songs appeared on his first album released in 2006. The self-produced opus is one of the rare soul albums released to be self produceced and sung in French. While other French singers of the genre admit to not being able to find their niche singinging in their French mother tongue, Rony seems to do so with ease.

Alors que le débat actuel de la chanson française pose la question de la possibilité de chanter en anglais tout en gardant une crédibilité française, Rony a réussi à prouver qu’il serait capable d’être habile comme James Lidell, sans toutefois être trop sucré comme certaines vedettes de la scène contemporaine de R&B américaine. Ses chansons originales étaient chaloupées de la saveur de la vie parisienne. La plupart de ses chansons avaient déjà paru sur son 1er album en 2006. L’oeuvre auto produite, une des rares de son genre (néo-soul alternatif), se chante en français. Alors que d’autres artistes de la chanson française du même genre avouent n’avoir pas encore trouvé leur niche dans le spectacle en langue française Rony, lui, y demeure très à l’aise.

Rony will be performing once again with his partners in crime, Oncle Ben and Freddy at Cabaret Sauvage on Friday, May 30th. He is working on a second album to be released in 2009.
Rony donnera un concert avec ses complices Oncle Ben et Freddy
au Cabaret Sauvage vendredi le 30 mai.

2 Comments

Filed under 10 euros, Current Event / Actualité, French Song / Variété Française, L'Opus Café, Lisa Spada, Nu-Soul, Oncle Ben, Rony, Saury Saul, sexy French music, Soirée Soulissme

PNSB: Télé en ligne/ Online TV

Sandra Nkaké in Paris

Beat Assaillant in Paris

Lisa Spada in Paris

Just Jack + Puppetmastaz @ Rock en Seine 2007

Ours in Paris

RIP Aimé Cesaire

2 Comments

Filed under Current Event / Actualité, French Song / Variété Française, Hip-Hop, Jazz, Music / Musique, Music venues / Les salles de concert, Ours le chanteur, Sandra Nkake, sexy French music

Paris Shuffle: Montel

Until now, Montel, a French electro/hip-hop artist’s biggest claim to fame was a track called « Disco King » on Loik Dury’s Les Poupées Russes (Russian Dolls) soundtrack, back in 2005. A video game translator by day whose been dabbling with electro/hip-hop/pop music since his teens, Montel just released his first CD, Dans Mes Rêves (In My Dreams) on Discordian Records out of Grenoble. I saw him perform for the first time last winter, and recently saw his last Paris show with electro/experimental composer/keyboardist Daahood at Kitch’up near uber-touristy Montmarte. The lanky duo make for unassuming electro/hip-hop/ maestros who seem at ease mixing classic street beats with contemporary pop sounds in both French and English.

Jusqu’à présent, Montel, un artiste français d’electro/hip-hop a pu revendiquer une certaine celebrité avec un morceau « Disco King » sur la BO de Loik Dury pour le film Les Poupées Russes en 2005. Un traducteur de jeux-video le jour qui bidouillait dans des sons electro/hip-hop/pop depuis son adolesence, Montel vient de sortir son premier CD, Dans Mes Rêves/ Discordian Records de Grenoble. Je l’ai vu jouer pour la première fois l’hiver dernier et plus récemment avec le compositeur/pianiste electro/experimental Daahood à Kitch’up dans le quartier archi-touristique de Montmartre. Le duo dégingandé vont vers des maestros d’electro/hip-hop sans prétention et paraissent à l’aise en mixant des incontunrnables des rythmes urbains avec une musique pop contemporaine.

l_cdc38116b0b9a0fca8f620d662d7b3b1.gifLast spring, Montel very coyly made select mp3s of his CD available through a DIY email sign-up campaign on his official website in advance of the album’s street date. His album is on sale online DRM-free through FNAC and Indie Music Shop. Montel also seems to make good use of his online time with a recent virtual collaboration of one-offs with long lost pals overseas for his almost 9000 Myspace fans.

Au printemps dernier, Montel a décliné avec un air de saint nitouche quelques mp3s de son album en avant première avec sa propre petite campagne faite maison d’inscriptions par email depuis son site internet officiel. Son CD est en vente sans DRM à la FNAC et l’Indie Music Shop. Montel semble bien gerer son temps en ligne sur une récente collaboration avec de vieux potes retrouvés à l’étranger pour des morceaux inédits en écoute actuellement auprès de presque 9000 de ses fans de Myspace.

With some respectable ‘zine reviews (Sugar Magazine, Trax), Montel is progressively building a grassroots buzz that will hopefully help bring more fans out to his upcoming show at an understated hipster joint, Nouveau Casino in Paris 11è on Saturday, August 18.

Avec quelques chroniques respectables dans des magzines niches (Sugar Magazine, Trax), Montel crée progressivement la base d’un buzz qui pourrait encourager d’avantage de ces fans de venir le voir à son prochain concert samedi le 18 août, au Nouveau Casino, une salle branchée mais modérée dans Paris 11è.

Leave a comment

Filed under Cheap drinks/ Cocktails pas chers, Current Event / Actualité, Electronica, French Song / Variété Française, Hip-Hop, Kitch' up, Loik Dury, Montel, Nouveau Casino, Paris Shuffle, Pop

Mike Ibrahim @ L’Archipel

After missing a few of his previous shows, I was finally able to catch the tail end of Mike Ibrahim’s performance a few weeks ago at L’Archipel. As a guitarist, and singer/songwriter, Mike is a capable musician who sings soothing French soul acoustic tunes well enough to seduce a stoic audience. With caramel-smooth skin, chiseled good looks and other marketable qualities , Mike and his 3-person band can easily afford to take more chances to rise above the musical fray.

Mike and New York based singer/songwriter, Nojj recently collaborated on a single « Spring Rain », available exclusively on Myspace. Mike is currently unsigned and is working on a debut CD set to hit the streets in September 2007.

L’Archipel is a quaint little concert hall that doubles as an arthouse indie movie theater. An off-the-radar venue in Paris 10è worth checking out for its varied selection of music and film.

mikei.jpgAprès avoir raté ses concerts précedents, j’ai eu enfin l’occasion de voir la fin du concert de Mike Ibrahim il y a quelques semaines à L’Archipel. En tant que guitariste et chanteur/compositeur, Mike est un bon musicien qui interprète de douces chansons acoustiques en français qui pourraient séduire même un public stoique. Avec sa peau veloutée comme du caramel, un beau visage anguleux, et d’autres atouts prêts à être commercialisés, Mike et son trio peuvent déjà commencer à tenter des risques pour être en avance de la melée soul/acoustique.

Mike et Nojj, un chanteur/compositeur basé à NYC ont récemment collaboré sur un morceau « Spring Rain » disponible en exclusivité sur Myspace. Mike est actuellement non-signé, mais travaille sur son premier CD dont sa sortie est prévue pour la rentrée 2007.

L’Archipel est à la fois une petite salle de concert viellotte et une salle de cinéma indé. Un endroit hors piste dans Paris 10è, mais fréquentable pour sa sélection éclectique de la culture parisienne.

Leave a comment

Filed under 10 euros, Cheap drinks/ Cocktails pas chers, Folk-Acoustic / Folk-Acoustique, French Song / Variété Française, L' Archipel, Mike Ibrahim, Music venues / Les salles de concert, Nojj, sexy French music, West Indian/ Antillais

5: Ours

chambre2-presse.jpgIt’s a safe bet that many of France’s young talents are often the children of celebrities. In the case of Ours (means “Bear”, pronounced OORSE ), this holds true, however he won’t be the one to tell you who his father is. Taking his lead, I won’t reveal who he is either, but just know he is definitely not the son of that guy who once begged Whitney Houston like a dog for a shag on national television. You know, THAT French singer everyone loves talking about. Alas, that’s not him, it’s the other very well-known French singer/actor of the past thirty years.

Il n’est pas exagéré de d’affirmer que beaucoup des jeunes talents français d’aujourd’hui sont souvent les enfants de vedettes. Même si c’est le cas d’Ours, ne comptez pas sur lui pour dévoiler pour autant le nom de son père. Sans toutefois vous révéler son nom, sachez tout de même qu’il n’est pas celui qui a supplié Whitney Houston comme un chien de tirer un coup à la télévision nationale. Vous le connaissez lui, le chanteur français dont tout le monde parle sans relache. Hélas, c’est pas lui, c’est l’autre chanteur/acteur français archiconnu depuis plus de trente ans.

Since the concert I saw back at the Zèbre a few months ago, Ours has been touring non-stop with Zazie, a much appreciated singer songwriter known for her sometimes sexually charged lyrics and consistently slick online presence. I crossed paths with Ours while backstage at the Furia Festival last weekend in Cergy-Pontoise. Since I was pleased to hear he and his friends had nice things to say about this blog, I decided to ask him a few questions about his relatively new career as a professional singer/songwriter.

Depuis le concert que j’ai vu au Zèbre il y a quelques mois, Ours est en tournée non-stop avec Zazie, une chanteuse très appréciée, connue pour ses chansons parfois sexy et une presence internet très à la pointe. J’ai croisé Ours dans les coulisses du Festival Furia le weekend dernier à Cergy-Pontoise. Puisque j’ ai été ravie d’entendre que lui et ses pôtes aiment mon blogue, j’ai decidé de lui poser des questions sur sa carrière relativement récente en tant que chanteur/parolier professionel.

After a couple of days of phone tag, we finally touched base last Tuesday. During our conversation, I learned five things about him worth sharing with you.
Après quelques échanges par téléphone pendant quelques jours, on s’est enfin parlé mardi dernier. Lors de notre conversation, j’ai appris 5 faits de lui que j’aimerais partager avec vous.
1. A former graphic designer who attended art school in London, he sees music and graphic design as complementary ways to expressing his emotions. / Ayant fait des etudes d’art à Londres, il voit que la musique et le graphisme sont des façons complémentaires d’exprimer ses émotions.

2. He listens to everything from Timbaland and the Beatles, and if you listen closely enough to the album, he reveals an appreciation for Camille and M. Incidentally, he also gracefully dodged my question on who he thinks is the most overrated French singer, by diplomatically answering “It depends on your tastes, but everyone has a right to exist.”/ Il écoute un peu de tout de Timbaland en passant par les Beatles, et si vous écoutez attentivement son album, il revèle une appreciation pour Camille et M. Au fait, il n’ a pas vraiment répondu à ma question sur le chanteur français le plus surestimé, en disant avec diplomatie, “cela depend sur tes gouts, mais chacun a un droit d’exister.”djdj.jpg

3. Ours was introduced to that beared man, he often invites on stage, Djeudjoah (pronounced JOEJO-AH), by a mutual friend Tsinda. “Together it’s a certain madness, that I understand…We had to meet, what he does really speaks to me.” / Un ami en commun, Tsinda l’avait presenté à l’homme à la barbe qu’il invite souvent à chanter sur scène, Djeudjoah. “Ensemble c’est le delire que je comprend. Il fallait que on se rencontre. Ça me parle beaucoup ce qu’il fait.”

4. Although he may lose hipster cred among French DJs and their disciples with an all-French album, he hasn’t ruled out singing in English, yet. In mid-sentence, he switched gears and broke out in English with a charming French accent, “Maybe one day I will sing in English. One song’ll be cool.”/ Quoiqu’il perde une certaine crédibilité branchée au sein de la niche des DJs hexagonaux , du fait que son album soit en français, il n’exclut pas de chanter un jour en anglais. En mi-phrase, il changaient de vitesse en débitant en Anglais avec un charmant accent français, “Peut-être un jour, je chanterais en anglais. Une chanson serait cool.”

zazie.jpg5. He also insisted that I tell you, “It was a pleasure to perform in front of Zazie’s audience because they were all very open and generous.”/ Il tenait aussi à ce que je vous relaye l’information suivante , “C’était tres agréable de jouer devant le public de Zazie, parce qu’ils étaient tous tres ouverts et bienveillants.

Ours will continue touring around France this summer and with Zazie in the fall before a headlining date at La Maroquinerie in October. Stay tuned for my exclusive video interview with Ours and Dajla coming online soon.

Ours sera en tournée en France pour le reste de l’été et avec Zazie à la rentrée avant de jouer un date à la Maroquinerie en Octobre. A venir, la mise en ligne de mon interview inédite en video avec Ours et Dajla.

1 Comment

Filed under Current Event / Actualité, Dajla, Djeuhdjoah, Folk-Acoustic / Folk-Acoustique, French Song / Variété Française, Ours le chanteur, sexy French music, Tsinda