Une Française vote à NYC

dscn0036

4 nov 2008, 12h20

Grâce à ma double nationalité, j’ai de la chance de voter dans les présidentielles françaises et américaines. Cette année, de retour aux Etats-Unis, j’ai eu l’occasion de voter sur place pour une des élections les plus suivies par le monde entier. Selon le résultat, je serai plus fière que jamais d’être américaine pour un président nommé Barack Obama.

Les histoires des queues longues se multipliaient, depuis le début de cette saison de présidentielles. Donc, ce matin, je me suis levé tôt pour me rendre au bureau de vote. J’y suis arrivé vers 9h du matin et heureusement, il n’y avait personne devant moi, donc j’ai practiquement couru à l’isoloir. Après une briève explication du fonctionnement des rideaux et des leviers, j’ai vite choisi le rang démocrat du président à procureur municipal. Le tout dans moins de 30 sécondes.

Si mes souvenirs sont bons, en France le processus est plus personalisé et moins mécanique avec un contrôle plus rigoreux de son identité. Sur présentation d’une pièce d’identité deux fois, on a le droit de déposer son bulletin de vote dans les urnes. Aux States, les règles changent selon l’état. A New York, on n’a verifié que ma signature selon celle dans les fichiers et hop, c’était parti ! Dans le pire des cas, je vois comment cela pourrait être manipulé par des malfaiteurs plus facilement qu’en France.

A New York, on a jusqu’à 3 semaines avant le scrutin pour s’inscrire à la liste électorale, alors que dans certains états, il est possible de s’inscrire le jour même des élections. D’autres différrences ? Dans plus de trentes états, il est possible de voter deux semaines avant le jour J. Dans l’état de Nevada, par exemple, des isoloirs étaient mis dans des centres commerciaux pour bien cibler l’électorat.

Selon certaines chroniques, l’électorat afro-américain s’inquiète plus de la fraude électorale suivant une longue histoire des abus de leur droit de vote. La différence cette année avec un afro-américain en tête d’affiche les médias (CNN par exemple) semblent prêts à en dénoncer avec la mise en place des numéros d’urgence.wmark

Il ne faut pas oublier le fait que la campagne Obama a cueilli plus 600 millions de dollars lui permettant d’en cosacrer pour un meilleur accès aux médias et aux indécis que la campagne McCain. Obama a même osé de cibler des états rouges gagnés par Bush pour rester plus que concurrentiel. Ayant les moyens de sonner à plus d’un million foyers dans l’état de Pennsylvanie (par exemple), la campagne Obama a mieux mobilisé ses bénévoles sur place que son concurrent dans les états kif-kif. Le résultat selon les sondages ? La Pennsylvanie et le Colorado (normalement rouge) se penchent Démocrates.

One response to “Une Française vote à NYC

  1. Maralene

    Nous l’avons fait! Vive Obama! Vive les USA!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s